Le projet global est construit en partenariat avec les familles.

Il se déroule en 3 étapes :

  • A la suite d’une première observation, l’école définit un projet pédagogique individualisé (PPI) contenant les objectifs généraux et particuliers visant, par un accompagnement adéquat et pluridisciplinaire, des progrès dans le développement et une meilleure qualité de vie de l’enfant. Chaque filière a un modèle de PPI adapté aux élèves accueillis.
  • Pour assurer le suivi et la cohérence des accompagnements, une synthèse est organisée annuellement.
  • Cette synthèse débouche sur la réévaluation du PPI et de l’accompagnement global de l'enfant.

Les domaines travaillés sont :

  • Les apprentissages d’ordre cognitif et scolaire
  • Les repères spatiotemporels
  • Le schéma corporel, la relation à soi
  • La communication et la compréhension
  • La relation aux autres
  • La motricité globale et fine
  • La relation aux objets
  • L’autonomie

Classe enfantinesa mission est d’offrir un premier lieu de scolarisation proposant une pédagogie spécialisée, destiné à des enfants âgés de 4 à 6 ans.

Les élèves sont orientés en Filière 1 afin de favoriser l’acquisition de connaissances et de compétences utiles à leur autonomie et à leur intégration sociale. Les élèves de 6 à 14 ans environ bénéficient d’un programme scolaire adapté en fonction de leur rythme et de leurs ressources. Les adolescents de 15 à 18 ans environ, nous proposons également un accompagnement les préparant à l’entrée dans la vie adulte.

Les élèves sont orientés en Filière 2 afin de tendre à mieux structurer leur personnalité, à faire face à leurs angoisses, à améliorer leurs relations aux autres et leur autonomie, ainsi que de développer leurs compétences cognitives. Des outils particuliers, tels que CAA, PECS, TEACCH sont intégrés dans cette prise en charge globale. L’école propose deux lieux d’accueil : un à Etoy et l’autre à L’Isle

Les élèves sont orientés en Filière 3 en raison d'un handicap à expressions multiples. Tous les actes qui leur sont proposés partent de leur état de santé, luttent contre les handicaps secondaires et visent à une qualité de vie acceptable par la communication, le travail cognitif et sensoriel et l’autonomie dans les gestes du quotidien.